50 Nuances de Re-Grey

14344675_1037383506378320_7417432606851471793_n

Dans la vie on a tous des petits plaisirs «coupables»: manger avec les doigts, chanter du Larousso quand on fait le ménage (je ne parle pas de moi, je ne fais pas le ménage) ou encore appeler sa belle mère en inconnu et la harceler (bon là il se peut que ça soit moi), mais le plus gros plaisir coupable du moment c’est la sage «50 Nuances».
Après un premier épisode qui a marqué les esprits ( articles ici et ), j’ai attendu la suite pendant deux ans! Vous pensez bien que j’ai remis ça dès sa sortie cette semaine.

15390882_674162109423247_3836984056740530983_nDeuxième film intitulé « 50 Nuances plus sombres » et on comprends vite pourquoi. Ce film creuse dans les profondeurs abyssales du cinéma. Vous voyez quand on arrive bien au fond, où se trouve les films de Michael Youn, et bah on prends sa pelle et on creuse encore !
Un film qui nous promet « Plus aucunes règles », est ce que Anastasia serait déjà ménopausée ?
Suspense !

Bon pour ceux qui ne connaissent pas les 50 Nuances (je pense notamment aux gens vivant dans une grotte, sous l’eau ou bien encore dans le Limousin), nous suivons l’histoire d’amour de Christian Grey qui n’aime pas s’attacher aux femmes mais qui aime les attacher tout court, et Anastasia Steele, une étudiante vierge au problème capillaire important. Mais patatra Ana quitte Christian parce que les fessées et les coups de ceintures ne sont pas fait pour elle,

Bon allez maintenant passons au second opus.
Nous retrouvons Ana, seule, en mode « Who’s Run The World ? Girls ! » dans son nouvel appart de 400m2 décoré avec la dernière collection de Maison du Monde.
« Mais que fait-elle dans la vie pour avoir un si bel appartement ?? » me diriez vous (si si dites le moi) et bien Ana est maintenant… Assistante dans une agence d’Édition.
Alors autant maintenant elle a super bon goût niveau déco, autant niveau cheveux c’est toujours pas ça. Encore et toujours sa frange trop longue coupée avec un coupe ongle rouillé.

Nous rencontrons son nouveau patron, Jack, qui sous ses airs de beau mâle est un pur connard (mais on va revenir dessus plus tard).

Beaucoup de personnages sont de retour dans ce film à commencé par José, le meilleur ami d’Ana, enfin le meilleur ami … Le Friendzoné du film. Je vous jure dès qu’il apparaît dans le film j’ai hyper mal au cœur. Depuis le premier film il essaye de conclure et rien n’y fais. Même le réalisateur prends un malin plaisir à filmer José quand il est en compagnie du couple.
Dernier malaise en date, José, qui est photographe, expose une série de tableaux dont six sont des portraits d’Ana pris à son insu (Bon là j’avoue José six tableaux t’as un peu abusé).
Lors de cette expo, un homme achète l’intégralité des photos d’Ana ! Mais qui est assez fétichiste, louche et flippant pour faire ça ? Et bah je vous le donne en mille : Christian Grey en personne !
Il fait son grand retour pour reconquérir Ana. Mais elle va l’envoyer chier ça se voit, elle a changé, elle est forte mainte… mais qu’est ce qu’elle fout ?! Elle vient d’accepter d’aller manger avec lui !
A mais c’est parce qu’elle a faim ! Je vous jure c’est la réplique EXACTE du film : « D’accord, j’accepte de dîner avec toi, juste parce que j’ai faim ! ». CULTE.

12123

Donc voilà nos deux amoureux au resto, et Christian le dominateur reprends ses bonnes habitudes et commande pour Ana, sauf qu’elle ne l’entends pas de cette façon elle décide de commander … une salade de quinoa (ouais enfin si c’est pour choisir de la merde Ana, laisse Christian choisir).

Arrive l’heure du dessert, il couche ensemble, logique.

De nouveau ensemble Christian rencontre le nouveau patron d’Ana: «Bonjour je suis le petit ami» «Bonjour, je suis le patron!» OH MON DIEU MAIS C’EST QUOI CE CONCOURS DE BITE?! Franchement Ana est entouré de connards! Entre le patron qui la reluque sans cesse et le dominateur fétichiste caractériel c’est pas la joie. Faut dire qu’elle n’a pas inventé le fil à couper l’eau chaude elle non plus ! Toujours avec son rire niais et à se mordiller la lèvre pour un rien, elle sursaute toutes les dix minutes, à force elle va nous faire un AVC avant la fin de la trilogie la petite !

Tiens parlons de Christian un peu. Bon d’accord il est beau, il est sexy, sa barbe de trois jours lui va parfaitement bien, mais c’est un con. Son passe temps favori: montrer qu’il a de la tunes, en offrant un iPhone, un Mac, des robes à 3000 balles et pire! Ce dialogue:
– Ana:C’était quand la dernière fois que tu as fait les courses?
– Christian:La semaine dernière.
– Ana:Tu as acheté quoi?
– Christian:Une compagnie aérienne.
2471_fpf_00040r
Un jour au réveil, Christian fait un virement de 24 000$ pour Ana, et sa seule réaction est «Mais comment as-tu eu mes coordonnées bancaires?» … Ana chut, dis juste merci.
Christian si tu veux être mon Sugar Daddy je t’envoie mon RIB au plus vite je ne poserai aucune question.

Puis Christian veut racheter la boite dans laquelle bosse Ana, pour être son patron. Voilà jusqu’où va la domination chez ce mec, et puis il aime pas la gueule du Boss d’Ana, mais on va y revenir.

La classe … Or Ana est pauvre (enfin la pauvresse à un appart de ouf mais bon …), elle est pauvre, elle n’a même pas de quoi se payer un rendez chez Franck Provost pour rattraper sa frange, c’est triste.
Mais heureusement (qu’il y a Findus, Findus) que Christian est là, il lui offre un coiffeur à domi… non pas dominateur mais à domicile. Pause, je fais juste un point cliché à ce moment précis, le coiffeur est gay, italien, porte un t-shirt noir moulant et a une queue de cheval (qui à crié «Bingo!» au fond de la salle?). Malheureusement le coiffeur laisse la frange à Ana.

109414391Mais Ana à d’autres soucis que ses cheveux, et oui. Dans ce film, une fille sortie de nulle part (sûrement pas d’un salon de beauté vu sa tronche) espionne Ana, la suit, et disparaît comme par magie dans la rue (alors qu’il n’y a aucun passants … NINJA! ) mais qui est-elle? En à peine 20 minutes de film le mystère est levé, c’est une ancienne soumise de Christian qui jalouse Ana, et non pas que pour sa coupe de cheveux.

Ana se fait malmener par une autre femme (Ana alias la victime au collège). Nous rencontrons Mrs Robinson, la femme qui a initié Christian au SM et a abusé de lui plus jeune, on apprends qu’il est resté en contact avec (normal). Elle aussi veut garder son « Toy Boy » pour elle fait tout pour que Christian quitte Ana. Cette femme est jouée par Kim Basinger, qui a ENORMEMENT changé depuis 9 semaines et demie, c’est le temps qu’elle a dû passer chez le chirurgien esthétique. Elle s’est faite tirer et pas que par Christian ! Son visage est tellement botoxé qu’elle n’a qu’une expression : neutre. Sa peau est si tendue qu’elle à son trou du cul entre ses omoplates.

50-nuances-plus-sombres-hugh-dancy-hannibal-au-casting-28d85e3ac4efa8b90-612x340Autre souci pour Ana (décidément cette fille à la vie la plus triste au monde, déjà qu’elle habite Seattle, le Nord-Pas-De-Calais des États-Unis) c’est son patron. Ce mec est aussi fin que le programme de Macron ! Il n’hésite pas à draguer ouvertement son assistante, la mate dans le plus grand des calmes, la harcèle et va même la séquestrer dans son bureau et la toucher! On tient un gagnant niveau relou!
Quand Christian apprends ça il le fait virer illico presto (le mec de la situation c’est lui).

Tout est bien qui recommence bien pour nos deux tourtereaux, puis que le film s’achève avec une demande en mariage, « oui », un feu d’artifice et des papillons dans le ventre,attendez, je ramasse les marshmallows que je viens de vomir.

Mais Jack, l’ancien patron harceleur d’Ana n’a pas dit son dernier mot, il brûle une photo de Christian avec sa clope parce que …. c’est ce que font les méchants. Mouais, crédibilité zéro. Le mec veut sa vengeance alors qu’on là vu 10 minutes … Même la pub Maaf est plus convaincante que ce mec là (Je l’aurai un jour, je l’aurai!).

fiftyshadesdarker0004Et le sexe dans tout ça ? Parlons en un peu, parce que c’est un peu la raison numéro une de voir ce film (ceux qui disent que c’est pour les paysages vous mentent, sachez le).
On a plus de scènes osées et plus de sex toys mais on reste encore sur de la levrette classique et un banal missionnaire, Christian garde même son pantalon la plupart du temps (déception). En même temps la petite reste choquée par la fessée donc elle demande à Christian d’y aller doucement. Sauf que Ana, petit conseil, quand tu demande d’y aller doucement, faut pas s’amuser à chauffer le mec non plus ! Lors de leurs retrouvailles, petit moment Master Chef chez Ana qui n’arrête pas de caresser la carotte de Christian qui ne sait plus ce qu’il doit enfourner.

Nous avons le droit à une séance boule de geisha, où Ana nous rejoue une partie de Motus en plein dîner, l’histoire de nous dit pas si elle a eu la boule Noire.
Christian utilise également une tringle à rideaux mais ce n’est pas, vous vous doutez bien, pour accrocher ses nouveaux rideaux occultant.

Scène gênante aussi, le doigtage dans l’ascenseur, Christian appuie sur un bouton, mais qui fait uniquement monter Ana. L’ascenseur est blindé et le regard de cette femme résume assez bien mon visage pendant cette scène … Malaise.50-nuances-plus-sombres-50-shades-of-grey-20170129-1321-7ecee4-01x

Hommage à Philippe Lavil avec un passage «Elle préfère l’Amour en mer, c’est juste une question de tempo», une scène à choper le mal de mer !

Après la mer, il est temps de s’envoyer en l’air avec Christian, pas comme vous imaginez (déception), mais dans son hélicoptère avec la fameuse scène du crash d’hélico, visible dans la bande annonce. Cette scène rajoute un peu d’action et de suspense. Christian est victime d’un crash d’hélico, breaking news, BFM priorité au direct, est ce qu’il s’en est sorti indemne ? Mystère. Alors que tout le monde se demande où est Christian, il se pointe chez lui comme une fleur, sans aucunes égratignures. Le mec est un warrior. Il ressort impeccable d’un crash d’hélico alors que moi je fais une nuit blanche, on dirait qu’on m’a roulé dessus ! C’est pas Christian qui est à l’origine du trou de la Sécu en tout cas !

Sinon petite parenthèse sur la musique du film, après une première bande originale qui a cartonné avec The Weeknd, Beyoncé etc, le studio nous refourgue des musiques à ne plus quoi en foutre et place des musiques déprimantes aléatoires sur des clips d’Ana marchant sous la pluie, on se croirait dans un clip de Vitaa.

En soit, on est loin du film de cul mais plutôt proche du film cucul. Mais ce film se démarque du premier avec une histoire plus «sombre» évoqué dans le titre, de l’action, du thriller, un genre de télé novela qui passe au cinéma.

J’ai ris pendant tout le film en pensant aux conneries que j’allais vous écrire. Mais franchement ce n’est pas le film le plus pourri qu’on puisse voir, il y a un effet de mode à se moquer juste pour faire comme les autres, comme pour les magasines People, personne ne les lit, personne ne les achètes et pourtant c’est numéro un des ventes. 50 Nuances plus sombres cartonne au box office. A voir entres copines, en couple, entre amis, juste pour le fun.
Le troisième et dernier film est déjà prévue pour 2018, et nous sommes comme Anastasia, on redemande encore et encore plus de Monsieur Grey.;)

00116

XXX 3 : X-sapérant

banniere_v2

Bon d’accord, c’est de ma faute,
Hier soir, pour décompresser j’ai décidé d’aller voir XXX 3 au cinéma.

Pour ceux qui ne connaissent pas (et vous en avez de la chance) Vin Diesel, plus musclé que jamais, incarne un agent spécial aux méthodes plus que discutables.
Malgré son titre, ce film n’a rien à voir un film pour adulte. Seul point commun : ce que mon cerveau a enduré pendant une heure et demie.
Les blockbusters sont sympas de temps en temps, tu poses ton cerveau deux minutes et tu profites, sauf que là, j’ai posé mon cerveau et le film a craché dessus, la tabassé et laissé pour mort dans le caniveau.

J’en ai vu des films de qualité plus que nulle mais là ça mérite une alerte enlèvement, car oui, le film a kidnappé le bon sens et le réalisme.

xxx-3-return-of-xander-cage-stunt-posterPremière scène, première tape sur le front, Vin Diesel, grimpe une antenne de plusieurs mètres avec une paire de ski …. mouais …. alors que toi tu as déjà a marcher deux pas avec … Et ce n’est pas fini puisque Monsieur Muscle enchaîne avec une course dans la jungle, toujours avec ses skis.
Alors peut être que ce Monsieur n’a jamais vu les Bronzés font du Ski ou bien n’a jamais eu la chance d’aller à Courchevel mais les skis, c’est sur la neige. Bon il saura pour la prochaine fois.

Mais décidément Vin Diesel a du mal à relier les activités et les milieux dans lesquelles on les pratiquent, après les skis dans la jungle, se suit une course poursuite à moto, qui commence sur Terre, jusque là on est d’accord, puis magie, se poursuit sur l’eau, oui oui, sur l’eau, tel un Christ ou bien tel le gamin dans les Indestructibles (chacun prends sa référence hein) les motos se mettent à flotter ! PIRE ! A fonctionner sous l’eau ! Mais le pire est que ça paraît « normal ».
Pourquoi on se fait chier à faire du surf avec de vulgaires planches en bois alors qu’on peut prendre une PUTAIN DE MOTO CROSS ! Imaginez le niveau de bad ass !
Je ne serai pas étonné de voir une descente en Jet Ski dans le désert de Dubaï prochainement … neiegoedbl6blj_1_4

Vin Diesel 2 – Logique 0

Pourquoi s’arrêter en si bon chemin.
Je reviendrais sur le final du film après, parlons deux minutes du physique de Vin Diesel.
Ce mec doit voir son médecin une fois par an maximum (pour son certificat médical en Septembre pour s’inscrire au Fitness Club) il est à l’épreuve de tout ! Des chutes de plusieurs étages, des balles, des manteaux à la con (sisi la fourrure c’est plus possible), c’est magique ! Ce mec n’a aucun point faible. (Je te prends au combat de pouce quand tu veux).

Bon assez parlé des Hommes, y’en a que pour eux ! Vous voulez qu’on parle de l’image des Femmes dans ce film ? LOL
Une femmen fait un AVC au bout de 3 minutes de film. Juste pour info, Vin Diesel se tape 6 nanas pour récupérer une info je cite : « importante pour sa mission » oh pauvre Vinou ça doit être de servir son pays.

Bon après une (longue) heure et (longue) demie de bim, boum, fesses, boum, cascades, bim, blagues, arrive la scène finale (Attention Spoilers pour ceux qui ne voudrait pas avoir la révélation de ce OH GRAND film) : Vin Diesel saute d’un avion qui explose (sans parachute vous croyez quoi) saute sur une caisse de ravitaillement, enclenche un parachute au dernier moment, la caisse s’écrase et notre Héro se relève tranquille, Si il y a bien une chose qu’on ne peut pas reprocher a Vin Diesel, c’est d’être à l’origine du trou de la Sécu !

Non cette scène était un baroud d’honneur à mon cerveau.
Ce film est tellement creux, vide, qu’il fait passer Les Anges de la Télé Réalité pour un programme intello sur Arte.

En résumé des scientifiques ont passés leur vie à démontrer la gravité, la logique, la cohérence, et ce film chie sur leurs travaux en une heure, avec un scénario qui tient sur un post-it et écrit  par un stagiaire d’NRJ12.

En guise de prochain divertissement j’opte pour l’intégrale de Plus Belle La Vie, au moins les motos restent sur Terre dans cette série !

Nuit Blanche pour Avenir Noir …

ahs-wallpaper-american-horror-story-28905384-1600-1000Un an et demi …. Je suis de retour après un an et demi, j’aurai aimé revenir dans un contexte plus joyeux, mais je laisse l’humour de coté le temps d’un article.
Si je reprends le clavier aujourd’hui, c’est pour parler de l’évènement qui a eu lieu ce Mercredi 9 Novembre 2016 aux États-Unis.
Tout commence dans la nuit de Mardi à Mercredi, je m’apprête à passer une nuit blanche pour suivre les résultats des votes et connaitre le nom du prochain président.
La dernière fois que j’ai fais une nuit blanche c’était pour une soirée de fête, or, cette nuit, plus les minutes passent et moins la fête est au rendez vous.
Malgré quelques faux  espoirs, le couperet tombe : il gagne.
C’était le pire scénario possible, digne des plus grands films catastrophe d’Hollywood.
Ce qu’on prenait pour une vaste blague au départ se réalise, pour de vrai.
Il est 8h30, je n’ai pas dormi de la nuit. La fatigue se mêle à l’incompréhension, à la colère, la tristesse, le dégout. Je veux m’endormir.
Une fois réveillé, le cauchemar continue malheureusement, et il durera 4 ans …

4226464220Aujourd’hui les sourires ont laissés place à l’inquiétude, les rires à des soupirs.
Les gens ne parle que de lui avec une crainte égale à celle de Celui-Dont-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom, mais ni Harry Potter ni aucun autres Avengers peut venir nous sauver.

L’Homme le plus puissant du monde est donc lui. Des cheveux aussi fous que ses idées, un teint orange rappelant les citrouilles effrayantes d’Halloween, des yeux mesquins, arrogant, raciste, homophobe, sexiste, grossier, égocentrique, se moque des handicapés, la liste est longue, mais oui, c’est bien lui.
Vous vous rappelez de  Jafar dans Aladdin, qui veut devenir le plus grand sultan, le plus grand sorcier, le plus grand génie ? Et bien, lui, vient d’exaucer son vœu au détriment de millions de personnes.

Étant fan de télévision, il devient le héro d’une nouvelle saison de Koh Lanta, où chaque Américain va devoir se battre, mais hélas, nous connaissons déjà le seul gagnant.
Une saison d’American Horror Story, réelle, où le personnage principal est plus épouvantable que tous les autres monstres des saisons précédentes. Malheureusement, nous ne pouvons pas changer de chaîne.

Commence maintenant une purge annuelle, visant les étrangers. Un Hunger Game, faim de liberté et de Démocratie. Une Battle Royale, où chaque femme, chaque immigré, chaque homosexuel va devoir lutter pour sa propre survie. De véritables films d’horreur.

Et bien qu’il soit le leader d’un autre pays, cet Homme aura un impact sur nous, sur le Monde. Un impact social, économique, politique, moral.
Chaque personne est plus ou moins touché par ce choc, mais je ne peux m’empêcher de penser à tous mes amis Américains, qui m’ont ému aujourd’hui avec des messages poignants, avec qui aujourd’hui j’ai échangé quelques larmes au lieu de quelques rires, je repense à tous mes voyages dans ce pays de ville en ville, qui maintenant me paraissent plus difficiles à réaliser.

Et si je prends le temps de vous en parler c’est parce que ce qui vient de se passer outre Atlantique peut se reproduire en France en 2017 si personne ne réagit.
Alors que ça serve de leçon et faisons attention.
S’il vous plait, pensez à vous inscrire sur les listes électorales de vos villes.
Vous avez jusqu’au 31 Décembre.

Que va t-il se passer ? L’avenir nous le dira.
Mais si vous avez besoin de rire, je serai là pour vous servir.

1047256670

Fast and Furious 7 : Entre Boum Boum et Vroum Vroum.

Furious 7 Movie Poster

Bon bah voilà, ce qui devait arriver arriva.
Depuis début Avril j’esquive ce film mais là je n’ai pas pu y échapper : J’ai vu Fast and Furious 7.
Ce film est sorti le 1er Avril, ce n’est pas une blague !
Je retrouve mes fans de tuning bedonnant qui ont sorti leur t-shirt Johnny Hallyday et qui sentent encore le gasoil et le white spirit.
A l’inverse de Fast and Furious 6, le film s’ouvre sur ….. le méchant ! Et il n’est même pas en voiture ! Mais où va-t-on ? Le film ne commence pas sur un bruit de moteur, rien, les spectateurs sont assez déçus. Est-ce que la saga « Fast and Furious » aurait pris un tournant différent en essayant d’écrire un vrai scénario de plus de 3 lignes ? Mais nan je déconne ! On retrouve les voitures, des gros plans de mamelles sur un fond de musique techno au bout de deux minutes ! Et voilà le mâle est satisfait !
Ce film remet à nouveau la barre très haute niveau surréalisme, on peut aussi bien voir des cascades de malade, et des gens conduire en claquettes, je cherche encore lequel est le plus dur !
En parlant de dur, première scène avec The Rock, installé derrière un bureau, à trier des papiers ….. Ouais ….. Et vu sa tronche, on voit que ça le fait autant chier que nous cette situation. On retrouve un The Rock guimauve, gnan gnan … Mais c’est sans compter l’arrivée du grand méchant, et l’envie de péter des fémurs revient ! Chasser le naturelle et il revient avec The Rock !
Un peu comme Valérie Damidot, il agrandit les pièces de chez toi à coup d’uppercuts, pas très conventionnel mais très rapide.
Et soudain c’est le drame, après un combat dans les bureaux, des cascades avec une go pro fixée sur un canapé et une chute de au moins 5 étages, l’ex catcheur a, quand même, un peu bobo, et se retrouve à l’hôpital pendant un bon bout du film.
Place à la famille de Brian (joué par Paul Walker), fini les bolides de sport et bonjour le monospace familiale.
Il a du mal avec cette nouvelle vie, et nous aussi d’ailleurs, déjà 15 minutes de film et aucunes scènes d’action encore ….
Son gosse, fan de bagnole comme Papa, balance ses petites voitures dans les airs, je pense qu’on a trouvé le principal scénariste du film.
Fast-And-Furious-7-Affiche-PlaneLa voilà, LA scène de haute voltige du film : la chute en parachute en voiture !
Il y a des gens qui se sont cassé le cul à démontrer les lois de la physique, comme Einstein ou Galilée et Fast and Furious détruit tout en 3 minutes ! Newton a expliqué la loi de la physique avec une pomme, Fast and Furious s’en bat les couilles et fait voler des voitures avec une gravité quasi inexistante ! Sisi ! Et ce, pendant tout le film ! Les voitures passent plus de temps en l’air que sur la route ! Au moins ça économise les pneus !
Dans cet opus y’a encore de la casse ! Avec tous ces impacts de balle, même Carglass ne peut rien faire !
Première mission pour l’équipe : Sauver le sosie de Rihanna. Tout en sautant d’un bus au bord d’une falaise, sauter sur une route à vive allure, la nouvelle rejoint l’équipe.
Direction les Émirats Arabes Unis maintenant, à noter qu’ils n’ont jamais de soucis de transport dans ce film; avions, bus, voitures, ils ont toujours tout alors que toi tu stresse pour louer une voiture ou réserver un vol !
L’équipe s’invite chez un prince pour lui voler une pièce sur sa voiture.

1355L’occasion de voir Michelle Rodriguez déguisée en émoji de danseuse sur l’Iphone. Mais sa tenue ne l’empêche pas de se battre contre une garde, un vrai combat de fille ! Ce n’est pas du tirage de cheveux ou des griffures d’ongles, mais plutôt des coups de pied retourné et des coups de boule.

 

On a encore le droit à une scène où une voiture se prend pour Spiderman en volant d’immeubles en immeubles. Pas un, pas deux mais TROIS FOIS la même cascade.

Furious-7-leader
C’est ce côté too much du film qu’on ne peut pas détester et qui fait le charme de la saga. C’est un film « plaisir coupable », on dépose son cerveau et on le regarde comme ça, si vous cherchez un film avec une histoire regardez plutôt les films d’auteurs !
Penchons-nous un peu sur le méchant de ce film, joué par Jason Statham, le film ressemble de plus en plus à The Expendables avec son casting de grosses vedettes. Le méchant est bien foutu mais ses intentions sont douteuses : on a juste blessé son frère dans le film précédent et lui veut tous les buter. C’est un peu excessif ! Imaginez si on lui pique son dessert à la cantine à ce mec-là !
Le duel du film arrive, le méchant face à Vin Diesel, un vrai concours de bites, de celui qui à la plus grosse. Après s’être foncé dedans en plein face en bagnole deux fois, s’en suit un combat final digne de Star Wars, où les sabres lasers ont laissé place à des clés à molettes sur une musique d’opéra le tout au ralenti et une overdose de mouvement de caméra.
Tout à une facilité d’exploser dans ce film ! Le budget dynamite a été liquidé ! Beaucoup plus que le budget scénario d’ailleurs !
Dès que quelqu’un touche quelque chose, ça explose ! Building, voitures, avion, tour, parking, TOUT EST EN FEU !
Des dégâts digne de The Avengers !
The Rock revient en force, plus bourrin que jamais, pour la dernière scène.
Le méchant est capturé, tout le monde est en vie. FIN.
363048Je ne pouvais pas parler de ce film sans évoquer la vraie fin : l’hommage rendu à Paul Walker, héro du film décédé en plein tournage. La scène de fin est parfaitement réalisée, son double sens est très bien travaillée et ne parles jamais de la mort de l’acteur mais évoque plutôt un départ …. Cette scène apporte un côté humain au film, très émouvante, elle transforme n’importe quel machos en petite fille de 5 ans, à faire chialer un routier.

A se demander si oui ou non il y aura un 8ieme volet, en tout cas l’histoire à laisser une ouverture pour.
Depuis Fast and Furious 4 les films sont de plus en plus incroyables, limite too much et trop « film de mec » qui pète dans tous les sens, mais le 7ieme film a réussi à faire une place à chaque acteur, un hommage poignant à Paul Walker, qui n’avait pas un vrai rôle dans Fast 6. Ce septième film redore un peu l’image de la saga, mais reste quand même un film bourré de testostérones écrit par un élève de CP. Mais Fast 8 ou pas, en tout cas je serai là !

Nuance, 50 degrés !

Hyy3pAprès avoir parlé de l’ambiance chaude dans la salle de ciné, parlons un peu du film maintenant.
Bon je vais être franc avec vous, j’ai ….. aimé ! (oui oui vous ne rêvez pas ! J’ai aimé quelque chose sur Terre, moi qui hais 99% des choses vivantes sur cette planète !).
Oui j’ai aimé ce film, je suis d’accord le scénario tient sur un post it, il ne gagnera ni la Palme d’Or ni un Oscar mais ce n’est pas une mauvaise adaptation. Je tiens aussi à dire que allez voir ce film (et à l’aimer) ne fais pas de vous (et de moi non plus) un pervers crade qui renifle les culottes de sa voisine Josiane, 57 ans.
Donc j’ai aimé ce film mais vous commencez à me connaitre, il y a toujours quelques petits trucs à critiquer !

50-Nuances-de-Grey--photo-600x280Le film commence par un plan de ciel ….. gris. Logique le film s’appelle « 50 Nuances de Grey ».
L’action se passe à Seattle, le Nord Pas de Calais des États Unis, il fait gris tout le temps, et quand il fait beau temps il pleut.
La bande son de ce film est géniale, je vous la conseille vraiment, elle plonge direct dans l’ambiance du film !
50-Nuances-de-Grey_max1024x768On rencontre Christian Grey, qui a un dressing de la taille de mon appart, qui vient de courir 10 bornes et qui n’a même pas d’auréoles sous les bras : la définition de sex symbol à l’état pur !

A coté de ça on rencontre Ana Steele, qui à la première apparence le charisme d’une table Ikea, une frange coupé avec les ciseaux de la cuisine, des vêtements trouvé dans une brocante, et des yeux de cocker reflétant le vide et le désespoir. Dotée de lèvres de la taille d’un Big mac, elle passe sont temps à se les mordiller (coquine !) et devrait par conséquent, s’acheter un Labello sinon gare aux aphtes et aux herpes! Elle a un portable à clapet ! Allo ! Un portable à clapet ! Je n’ai pas vu ça depuis 2004 ! Et je vous parle même pas de sa voiture ! C’est une coccinelle ! C’est une phobique de la nouvelle technologique et réfractaire au bon gout. Elle porte des culottes petits bateaux et des met des pyjama integral pour dormir, et elle s’étonne encore d’être célibataire ? C’est le genre de fille qui n’a rien pour elle mais on dit « Elle est gentille ».
Ces deux personnes sont complètements différentes et pourtant le destin va les unir (Bah ouais sinon il n’y aurait pas de film !)

Comment vont ils se rencontrer ? Grâce (ou du moins a cause) à la connasse de coloc d’Ana !
Oui Ana à une coloc, qui vivent à deux dans un 18m2 elles sont étudiantes, donc par définition : pauvres.
Cette fille est la pire coloc du monde ! Étudiante en journalisme, elle décroche une interview de Mr Grey pour le Journal du lycée.
Mais Kate est malade ! Elle est dans un état lamentable à manger de la soupe devant une rediffusion de Grey’s Anatomy (l’un des gros symptômes de maladie chez la femelle homo sapiens), et a donc plusieurs options :
1 Prévenir et décaler le rendez-vous
2 Envoyer un de ses camarades de promo de journalisme à sa place
3 Se rappeler qu’elle bosse pour le journal de la fac et que par conséquent tout le monde s’en fout et personne ne le lit
Kate a choisi l’option 4 : « Tiens je vais envoyer ma coloc qui étudie la littérature anglaise et qui n’a rien avoir avec tout ça ! »
Alors déjà de une, ça fait chier Ana mais elle est trop polie pour le dire, et de deux, envoie une meuf de ta promo faire ça ! Qu’est ce que Ana peut faire au gars ? Lui lire Alice au Pays des Merveilles ?
Enfin …. Ana est en route pour rencontrer Christian Grey dans son big building rempli de blondasses robotisés qui sont la uniquement pour répondre aux besoins de Grey. Et là patatra ! Ana trébuche dans l’entrée du bureau de Christian, bah oui la greluche n’a pas l’habitude de porter des talons hauts ! Débutante !
Mais après avoir tutoyé le parquet, Ana se relève et elle sous le charme de Christian !
« Vous ne vous êtes pas fait mal ?
– Hihihihuhuhuhihihihih ho nooooon hoooolalala, hoooo mais quelleuuuuh gourdasseeeuuuh !
– Quel jeu d’actrice aussi, je suis bluffé.
– Merci. Au fait, je ne suis pas Kate, la fille que vous attendiez : je suis Anastasia Steele.
– Une amie d’école de journalisme ?
– Non, non. Sa coloc’.
– Heu… d’accord. Et vous étudiez ?
– La littérature anglaise.
– Donc vous n’avez rien à foutre ici, en fait ?
– Complètement.
– C’est cool. Commençons. »
Et je ne sais pas si c’est à cause de sa chute, mais Ana sort le gloussement de dinde ultime digne d’une ado de 14 ans devant un poster de Justin Bieber. Mais Christian n’entends rien, il est trop occupé à faire des regards et des sourires hyper sexy en ajoutant des phrases « J’aime le pouvoir » « Je dirige toujours tout » au cas où on ne savait que c’était un dominateur fan de fessées.

Commence alors un jeu de chat et de la souris, enfin plutôt de la chatte …… Christian Grey est super fort au cache-cache en tout cas ! Le mec débarque comme un Ninja à chaque fois !
Les deux font connaissances, bla bla bla Christian veut faire d’Ana sa nouvelle « soumise » sauf que problème : Ana est vierge ! Et je ne parle pas du signe astrologique ! La meuf n’a jamais vu le loup, ni le renard ni la belette ! Aussi rare que ça puisse exister en 2015 ! Ana est aussi rare qu’une carte Pokemon Gold ! Toutes ces histoires n’arrange pas Christian ! Vu tout ce qu’il veut lui faire subir, Ana va devoir poser deux jours de RTT pour s’en remettre.

50Shades

A un moment donné, Ana est au lit, et Christian lui mange la biscotte. Ne voyez aucune métaphore ici, il mange vraiment une tartine de pain grillé dans les mains d’Ana. D’ailleurs si vous trouvez Ana maigre c’est normal. Pendant tout le film, tout le monde l’empêche de bouffer ! Entre sa connasse de coloc qui lui vole son sandwich (je vous l’avais dis, c’est une connasse !), Christian qui mange son petit de, ou encore Christian qui lui met des doigts pendant le diner, elle a le ventre qui couine !

A part étudier la littérature, Ana bosse chez Monsieur Bricolage pour arrondir ses fins de mois. Et un jour, au beau milieu du rayon outils, Christian Grey ! Alors le mec à un chauffeur, des centaines d’assistantes, mais il va quand meme lui meme acheter sa patafix dans le magasin du coin !
Christian à besoin de cordes, de liens, et là il sort le plus beau compliment chez les scouts « Tu déroules bien la corde ».
Non mais ? Je ne déconne pas : le mec fait vraiment le compliment. Je rappelle que dérouler un rouleau de corde, comme son nom l’indique, c’est quand même un peu un truc que même un enfant en CP peut faire. Tu les as trouvé où tes compliments, mec ? Sur Meetic ?
Pour oublier ces phrases de drague digne d’un fan de tuning, Ana décide d’aller en boite boire un verre ou deux. Sauf que après deux mojitos fraises, Ana commence à être pompette 8 Et au lieu de supprimer le numero de Grey elle decide de ….. de …… Oui de l’appeler ! Quelle bonne idée d’appeler un mec quand on est super bourrée !
Du coup Grey est chez lui tranquille à bosser son telephone sonne et le pauvre s’inquiète pour Ana qui est soule et dans un bar ! Souvenez vous que Ana est vierge, elle est aussi prisée que le ticket d’or dans Charlie et la Chocolaterie, Christian saute dans sa voiture et part chercher Ana. Surprise, la jeune femme vomit sur les chaussures de Grey, qui doit couter deux mois de loyer d’Ana.

Et après tout ces moments d’échanges Christian avoue à Ana avoir certains penchants. « Quoi toi aussi tu lèche l’opercule des yaourts avant de le manger ? » Non non c’est autre chose. Christian en plus d’aimer les franches hideuses, Monsieur aime le SM, les claques, les liens, les menottes 8 il aime tellement ça qu’il a une salle de jeux dédié à son trip.
Une salle rouge décorée par Valérie Damidot en salopette en cuir pour l’occasion, avec des fouets sur les murs, des draps en soie, des bougies …..
Alors tout l’appart est sobre, mur en blanc et aucun bibelot, mais tout le budget déco est passé dans cette piece !

Apres avoir vu la piece, Ana doute un peu, elle a le cul entre deux chaises, avant d’avoir la chaise dans le cul. Et en plus de ça Monsieur Grey demande à Ana de lire un contrat.

« Tiens, Ana. Signe ce contrat et nous pourrons avoir des relations intimes.
– Un contrat ? Mais pourquoi ?
– J’aime mes secrets. Si tu signes, tu acceptes de ne rien dire de ce qu’il se passe entre nous ou de ce que tu vois. À personne. »
Ana, si tu veux mon avis, cette affaire sent le micropénis.
La jeune femme signe, et lâche alors, véridique : « Et maintenant, vous allez me faire l’amour ?«
Non mais the fuck !? Ce n’est pas toi, la romantique des deux ? Tu demandes ça comme si tu lui demandais s’il avait du Sucre !

7775321496_jamie-dornan-et-dakota-johnson-heros-de-50-nuances-de-grey

Christian est mystérieux. Christian est très excité par les gens les bras en l’air. Du coup, il est interdit de stade.
Cela dit, cela provoque moult interrogations chez Ana : pourquoi ce besoin de douleur chez Christian ? Pourquoi refuse-t-il qu’elle le touche, alors que lui, il la tripote comme du papier à bulles ?

Mais après mure réflexions (ou pas) Ana accepte de se faire fouetter la croupe sur du Beyoncé. Sauf que Ana à la mal au cucul et c’est pas un coup de mercurochrome ou de biafine qui va arranger tout ça ! Elle est vénère, elle en a plein le cul, au sens propre comme au sens figuré, du coup elle rends tout les cadeaux que Christian lui à fait, un ordinateur, une voiture, une nouvelle coupe de cheveux chez Franck Provost et des robes qui mettent son bonnet A en valeur. Et part. Fin.

Et trêve de plaisanterie ce film parle vraiment de domination. Christian à la domination physique alors que Ana domine psychologiquement.
Si je ne parle pas des scènes de sexe, c’est parce que contrairement a ce que pensent la majorité des gens, ce n’est pas un film de cul, ni un film érotique. c’est une juste une romance entre deux personnes et le film se focalise uniquement sur ce plan là de l’histoire alors n’ayez pas peur d’aller voir ce film car il vaut quand même le coup ….. de fouet 😉

entete-50-nuances

Adam recherche Eve : Une émission nu …. lle

adam 1111Mardi, une nouvelle émission avec un concept inédit débarquait sur D8 : Adam recherche Eve.
Une idée vieille comme le monde, voir vieille de sa création, où deux personnes du sexe opposés se rencontrent complètement nu ! Alors pourquoi pas, mais bon, pour un Prime Time à 20h50 c’est bof bof ! Surtout avec du floutage partout ! Ça ne sert à rien ! On veut voir du uc ! On se floue de nous !
Alors des zones de floutage plus ou moins grandes selon les candidats, je dis ça je ne dis rien !
Et justement les candidats, parlons en. Ils sont tous super bien foutu, mannequins, ancien Mister France, musclés etc …. Et soit disant qu’ils n’assument pas leur physique, avec des phrases pourries comme « La vérité nue » « mise à nue ». Voila comment refiler des complexes !

adam 1
Et puis, je n’ai jamais vu Adam avec des tatouages et ni Eve avec des seins refaits !
Après avoir passé un petit moment ensemble, un deuxième mec arrive, donc concurrence de mec et la fille a le choix ! Ça fait un peu étalage de poissons frais au Marché.
Après avoir bien regardé ce qu’il y avait à regarder, et une série d’épreuves (Comme Koh lanta mais la bite à l’air), Madame choisi entre les deux et l’autre repart la queue entre les jambes, et elle décide lequel elle veut voir habillé ! Oui oui vous avez bien lu, HABILLE !
En faite c’est l’inverse d’une rencontre normale cette émission ! Tu te vois a poil et après tu t’habilles ! Genre dans l’excitation montée « Oh oui enfile ta juuuupe ! » « Met moi ce Tshirt ! ».

adam 11
Et se découvrir nu, c’est un peu comme offrir tous les cadeaux de Noël mais pas emballé. Y’a plus de surprises, plus d’attente !
Et puis les candidats, s’il vous plait, l’expression « être à poil » ne doit pas être prise au pied de la lettre ! Je veux bien croire que c’est l’hiver en métropole mais bon ! Les zones de floutage sont parfois MARRON !!
Et le pire reste les mecs qui disent « Quand elle est arrivée nue, la première chose que j’ai regardé, ce sont ses yeux ». MYTHOOOOOOOOOOOOOO.
Alors après « L’Amour est dans le Pré », « L’Amour est Aveugle » on a le droit à « L’Amour le cul à l’air » ! Une fausse bonne idée, une émission qui sonne faux.
La première hier soir à fait un carton, plus de 1.3 millions mais je pense que le buzz sera vite passé d’ici la semaine prochaine.
Et vous ? Quel est votre avis ?

adam 111

50 Nuances de Femmes.

fifty-shades-greySi vous vous demandiez pourquoi le pourcentage de zones humides avaient subitement augmenter en l’espace d’une semaine, ne cherchez plus, le film « 50 Nuances de Grey » est sorti.

Ayant apprécié les livres (oui je me fesais un malin plaisir à lire dans les lieux publics pour causer malaises et autres gênes des gens à coté de moi, qui n’a pas fait ça hein ?) j’attendais l’adaptation au cinéma. Ce week end donc, je décide de prendre ma place et je m’installe.

Déjà première surprise qui n’en est pas une : Il y a uniquement des femmes dans la salle.

C’est bien connu, l’homme est trop viril et trop macho pour aller voir un film de « gonzesse » au cinéma ! L’homme le vrai attendra gentiment que le film soit en téléchargement pour le regarder discrètement comme un ado de 15 ans !

Le film n’ayant pas encore commencé, pas de bandes annonces, je regarde de plus près les femmes assises à mes cotés.

A ma droite il y a Clémence, Jade et Elodie, 3 jeunes étudiantes venues entre copines pour délirer devant le film et qui iront surement refaire le film devant un mojito fraise en after.

A ma gauche il y a Sophie, mère au foyer, venue seule car son mari regardait le foot à la télé avec ses potes de beuverie. Comme je suis seul et elle aussi, je commence la conversation avec Sophie. Elle me dit qu’elle est venue ici pour décompresser, sans les gosses, sans son mari, et elle espère « voyager » devant son film.

Derrière nous il y a Anne Elisabeth, la quarantaine, cheveux tirés à quatre épingles, petites lunettes sur le bout de son nez et col de chemisier fermé jusqu’au dernier bouton.

Elle nous demande d’un ton sec de parler moins fort avec Sophie.

On s’exécute mais on est surpris. Anne Elisabeth est venue avec ses deux filles : Marie Caroline, 9 ans et Claire Lucie 13 ans. Et ce que cette mère de famille ne s’est pas trompée de salle ? On le saura bien assez tot.

Devant nous il y a le club de lecture, membre du « 50 shades Fan Club » venu en nombre pour leur film de l’année.

Je remarque du coin de l’oeil une femme portant des lunettes de soleil dans la salle, et remonte le col de sa chemise pour cacher partiellement son visage.

Me voila bien entouré pour ce film dis donc !

D’ailleurs les lumières s’éteignent le film sur l’écran commence, mais ce n’est pas de ce film que je vais parler mais du film qui se passe dans la salle …

Première remarque, faite par le club de lecture de devant, les acteurs ne sont pas assez ressemblant, les premières scènes les laissent perplexes.

Les 3 étudiantes à ma droite ne sont pas de ces avis en voyant Christian Grey à l’écran, accompagné de « Il est sexy » « C’est mon homme » suivi de petits rires.

Sophie aussi le trouve beau, comme elle le dit si bien : « J’en ai marre de voir le ventre de mon mari et de l’entendre ronfler toute la journée. » en regardant le corps d’athlète de l’acteur.

Arrive la scène du premier bisou entre les deux protagonistes. Un baiser sensuel et langoureux. Sophie soupir, les filles à cotés gloussent. La réaction qui se fait le plus entendre vient de derrière. Anne Elisabeth est toujours là, avec ses deux filles, elle ne s’était donc pas trompée de salle. Elle explique à ses filles à quel point le sexe c’est mal, le sexe tue et que l’on ne doit pas traiter les femmes comme ça ! Les deux jeunes filles s’ennuient, la folie de leur mère les fait plus rire qu’autre chose. Elles laissent leur mère leur faire la morale sans vraiment écouter. C’est vrai quoi, l’histoire de la petite graine dans le pot de fleur ça va bien cinq minutes, surtout quand on sait que Anne Elisabeth se fait prendre sur la banquette arrière de sa Mini Cooper quand les filles sont à leur cour de poney !

Plus le film avance dans les scènes plus osées les une que les autres, je vois cette femme plus loin dans la rangée se décomposer, s’enfoncer de plus en plus dans son siège.

Et soudain, la voila, la première scène dites sexuelle ! Il y a d’un coup un silence dans la salle, pas un bruit. Je peux sentir une tension, et des sièges mouillées, mais tout le monde est attentif à cette scène érotique SM.

Sophie à ma gauche aimerait que son mari lui fasse la même chose.

Les 3 étudiantes commentent « J’ai déjà fais ça ! » ou encore « Ça fait pas mal par derrière ? ».

Je sens quelqu’un se lever derrière moi, c’est Anne Elisabeth qui quitte la salle précipitamment alors que ses filles ont un sourire curieux devant la scène.

Une dame a carrément disparue dans son siège ! Une autre gémit de plaisir avec une main ayant disparue elle aussi mais dans son pantalon …. C’est la folie !

Le fan club est partagé devant. Certaines sont déçues que tous les détails ne soient pas dans le film, que certaines scènes de sexe manquent à l’appel. Que dire ? Le film est interdit aux moins de 17 ans et la pornographie est interdite au cinéma, de là, le film à du être ré édulcoré. Mais Madames, si vous voulez du Bondage, de la sodomie ou autre, je vous invite à aller visiter Internet.

Le film se finit. A peine les lumières sont à peine rallumées que la femme qui se cachait est déjà partie à vive allure !

Les trois copines, elles, commencent déjà leur compte rendu. Certaines aimeraient être à la place d’Ana, être soumise à un homme. Le comble est qu’elles sont les premières à crier à la moindre petite fessée. D’autres iront dès demain se ruer dans le magasin de bricolage le plus proche pour dévaliser le rayon cordes et chaines.

Alors que je me lève pour partir, Sophie est toujours assise à ma gauche. Je me rassois et je lui demande pourquoi elle ne se lève pas alors que le générique de fin est quasiment fini, est ce qu’elle attends une scène bonus ?

Elle me dit que non, visage dans le vide, elle profite des derniers instants avant de rentrer chez elle, ramasser le bordel de son mari, de ses enfants. L’instant d’un film, elle n’était plus une épouse, ni une mère, elle était une femme, rêveuse.

Elle est vite ramenée à la réalité quand le fan club de devant se lève, en râlant. Pour elles le film est nul, ne ressemble pas du tout au livre, il manque beaucoup de scène, sans parler de la fin !

Elles partent toutes de la salle, me laissant seul, un sourire au coin des lèvres.

Que penser du film ? C’est avant tout une histoire d’amour et pas une histoire de sexe.

Mais maintenant je comprends pourquoi ce film fait le buzz en ce moment, il rassemble toutes femmes de toutes classes sociales, de la femme au foyer désespérée à la jeune fille naïve à la féministe pieuse.

Alors bien plus que les 50 Nuances de Grey, il y a les 50 Nuances de Femmes.

PS: Ma critique du film est à venir la semaine prochaine 😉

fifty-shades-of-grey-scandal-trailer