Pire qu’une chanson de Zaz. Pire qu’un film avec Franck Dubosqc … L’épilation !

Samedi Soir : 19h45

Ce soir c’est décidé, je m’épile l‘entre jambes !
A la vue de mon ennui magistral en ce samedi soir (Être chez soi, seul, en tête à tête avec Génération 80 sur TF1 à 21 ans, on est pas loin d’une dépression post traumatique), je prends mon courage a deux mains et fonce chez Carrefour.

Arrivé au rayon « beauté »,  je vois tout un attirail de rasoirs, bandes, cires, crèmes, épilateurs,  rotofil et autres armes de destructions massives.
Bon la cire, c’est chaud, ça colle et ça ne va pas partout. Le rasoir non. Pour ensuite avoir une repousse de poils drus et avoir les jambes aussi douce qu’un grattoir Spontex, non merci !
Quand aux bandes, je n’ai aucune envie de voir la peau de mes rouleaux s’arracher et partir avec un élan de solidarité avec les poils !
Donc, pour ma première fois (ou lala) j’opte pour la crème dépilatoire : rapide efficace et surtout indolore ! (Pour les grands galliard comme moi)

Je regarde deux ou trois flacons,  et une bombe spéciale « première utilisation », ça me concerne, parfumé aux fleurs tropicales m’attire. Je regarde vite fait et hop ! L’affaire est réglée, c’est dans le panier.

Je passe prendre deux ou trois autres articles pour ne pas avoir l’air con. Bah oui c’est comme les préservatifs ou le papier toilettes, tu viens pas que pour ça, c’est suspect ! Donc voila ma crème accompagné bientôt accompagnée d’une bouteille de jus et un paquet de bonbon, autrement dis un panier de fille s’apprêtant a faire une pyjama party avec ses copines, sauf que rappelez vous, ma copine c’est TF1 qui m’attend a la maison !

Arrivé à la caisse, je cache la crème entre les Haribos et mon jus de goyave, mais c’est sans compter sur la caissière ménopausée en fin de contrat, qui en passant la  crème, accompagne le « BIP ! » d’un sourire moqueur, qui ne me gène pas qu’à moitié ! Elle me lâche sèchement un « 15€80 ! » Je regarde le ticket et la crème était à 11€80 ! C’est chère pour un si petit flacon !
A la base, je voulais demander conseil à la caissière mais à la vue de sa moustache qui est largement en concurrence direct avec la mienne, j’en ai déduis qu’elle ne devait pas trop utiliser ce genre de chose.
Ses faux airs de boucher antipathique m’ont stoppé net et m’oblige donc à garder mes questions pour moi.

De retour à la maison, je prépare la scène de crime : tapis de bain a terre, serviette a la main, et gant de toilette. Je m’installe confortablement dans le salon, parce oui j’allais quand même pas poireauté comme un con 20 minutes dans la salle de bain !
Je mets mes petits gants pour éviter l’épilation surprise des poils de la main, et donc avoir des mimines de gamin de 8 ans.

En lisant attentivement la notice, une ligne sur deux en diagonale tout en regardant la télé, j’aperçois qu’il y a une distance à respecter de 10cm entre la bombe et la peau afin d’éviter les particules volantes de crème qui pourrait par malchance m’épiler la rétine ! (Bah oui la bombe ne sait pas qu’il n’y pas de poils ici !)

Je récapitule, dans le salon, moi nu, en tête à tête avec ma bombe, j’agite le flacon sensuellement avant de commencer le travail, je vise la zone, ma main tremblote, je respire, je ferme les yeux et je presse la détente. Et soudain c’est le drame !

QUEL EST L’ABRUTI QUI À  INVENTE CA !!??

Non mais sérieux, c’était trop compliqué de dire que la bombe était équipée d’un spray pourri ? ! Quoi ? Il était trop pauvre pour rajouter 40 centimes sur son flacon pour un spray dirigeable plutôt qu’un pschchiiit dégueulasse qui en fout partout ??!!

Me voila ridicule, en ayant l’impression que même Nikosse fout de ma gueule dans la télé. Affublé d’un halo de crème ciblée sur la partie à éliminer mais aussi sur une bonne partie des cuisses. Là faut agir vite ! Je panique ! Que faire ? Je me dirige en courant les jambes semi écarté en essayant de ne pas faire tomber de produit sur le tapis de maman ou le chien, direction la douche pour essayer de réparer les dégâts sauf que le produit a déjà commencé son travail diabolique !
Je passe mes cuisses sous l’eau mais je vois déjà des petits poils se recroqueviller, se ratatiner alors que les poils concernés eux sont toujours là ! Bien présents !

Regardant mes cuisses avec un sourire nerveux, je me demande comment expliquer « ça » à ma moitié : Soit je lui dis que des extra terrestres sont venus pendant mon sommeil, prenant mes cuisses pour un champs de mais texan et ont dessinés les derniers crop circles à la mode, ou alors je la joue quitte ou double en rasant totalement mes jambes,  lui avouer que j’ai toujours aimé le tour de France quitte a passer pour un cycliste du dimanche !

En attendant, je reprends cette connasse de bombe de crème cyclope qui elle aussi se fout de moi et des mes cuisses avec son œil narquois, et la balance à la poubelle !

Fin de soirée seul avec mes cuisses mi épilées…

C’est là que je me dis qu’il faut vraiment souffrir pour être beau quitte à avoir l’air con.

En plus vous savez quoi ? Cette crème ne sentait même pas les fleurs des îles ! Ça puait !

A bientôt, demain matin je me mets au vélo …

Publicités

Et toi ? Dis ce que tu as sur le bout de ta langue !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s